[Interview] Le tiers-lien KaléidosCOOP par Stéphane Bossuet

[Interview] Le tiers-lien KaléidosCOOP par Stéphane Bossuet

Après 4 années passées au 6b rue Déserte, Les bureaux d’Artenréel déménagent dans le tiers-lieu KaléidosCOOP, dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg !

Comment et pourquoi est né le projet KaléidosCOOP ?

 » À l’origine, il y a Cooproduction avec ses CAE et d’autres acteurs de l’économie sociale, qui se sont retrouvées pour imaginer un lieu qui mutualise des espaces, des offres de service dans un tiers-lieu… L’idée de départ c’était  d’avoir une maison qui nous rassemble, nous les acteurs de l’emploi dans l’entrepreneuriat, le transfrontalier. A cette époque en 2015, la question des tiers-lieux commençait à pousser un peu partout en France et nous avons eu l’opportunité de découvrir ce lieu sur l’ancienne friche de la COOP, un bâtiment qui reliait les coopératives de consommation, rue de la coopérative… Symboliquement aller dans un lieu qui nous ressemble en tout cas du point de vue de son histoire et de sa mémoire, c’était pertinent. Dès 2015, avec la Maison de l’Emploi, la CRESS Grand Est et Cooproduction, nous avons imaginé comment structurer une offre de service dans un tiers-lieu qui soit à la fois un lieu de consommation, de travail et de vie autrement, tout simplement. « 

Pourquoi le nom KaléidosCOOP ?

 » KaléidosCOOP, c’est une focale, une représentation  des visions Kaléidoscopiques, de la diversité, des prismes de regards de l’Allemagne, de l’économie sociale, de la culture, de l’emploi, du transfrontalier. Un patchwork d’entrées possibles. Nous avons réfléchi à partir des défis sociétaux, de transition écologique, de santé au travail, des questions de l’emploi et de l’entrepreneuriat autrement… La Maison de l’Emploi est positionnée sur l’emploi, l’inclusion et la question du transfrontalier, la CRESS basée sur l’innovation sociale des projets ESS et puis Cooproduction sur l’entrepreneuriat autrement. Nos structures croisaient les 3 fondamentaux.  »

Quelle est la place d’Artenréel dans ce lieu ESS ?

 » L’ESS, c’est d’abord une démarche. Les principes de fonctionnement de l’entreprise dans l’ESS, c’est de ne pas être forcément dans une recherche de profit mais de prendre en compte la personne car c’est la personne qui fait l’économie. Ce sont aussi des principes démocratiques d’entreprise, “une personne égale une voix“. Les réserves sont faites par les acteurs  qui travaillent eux-mêmes, qui permettent des investissements, des développements. On retrouve aussi le principe de la double qualité, propre à l’ESS, c’est à dire les personnes sont à la fois travailleurs, mais aussi dirigeants de leur organisation. J’ai un mandat de gérant parmi d’autres associés, et c’est ensemble que nous guidons les grandes décisions à prendre dans la coopérative. Là, on répond vraiment à une démarche de l’ESS avec un projet culturel qui fait partie des grands principes de l’ESS.  »

La boutique KaléidosCOOP, du sens dans nos achats

 » La Boutique KaléidosCOOP sera dédiée à l’achat responsable : desproduits et services issus de l’agriculture biologique et responsable, des produits recyclés, de seconde main, des créations originales. Elle fait partie d’un des éléments essentiels du tiers-lieu, porté par un collectif de 12 structures de l’ESS de la région Grand-Est . Son but est de faire valoir ce qui se produit, ce qui se consomme ou ce qui se vend. Elle permet d’introduire la question de consommer autrement, en mettant en valeur des acteurs qui font de la vente dans le champ de l’ESS, je parle des Jardins de Gaïa, d’Emmaüs, de Moi Moche et Bon, etc. Des structures qui ont déjà des démarches dans
l’économie sociale et solidaire, vendent sur les marchés. Là, il y aura une vitrine de vente de ces produits, pour inciter à une consommation autre.

Ce sera l’occasion pour les créateurs d’Artenréel d’exposer leurs oeuvres, objets de création sur un espace de 10m2. Une autre manière de consommer en accédant à un objet singulier, conçu par le savoir faire et la sensibilité d’un artiste, artisan. »

« N’aie rien chez toi que tu ne saches utile ou que tu croies beau » de William MORRIS

Ouverture prévue au printemps 2023 !

X
X